Purger son corps

Se purger, c’est quoi ?

Purger son corps

Par définition, purger c’est soigner son organisme avec un procédé purgatif, grâce à des médicaments, des produits naturels, des boissons adaptés. L’ensemble est souvent accompagné de lavements qui contribuent à purifier les intestins pour en éliminer tous les résidus, qui peuvent s’avérer nocifs, à force, pour le métabolisme.

Comment purger son corps ?

Pour nettoyer le foie, l’intestin et les reins, où des déchets alimentaires et organiques peuvent rester stockés, il est recommandé de se purger. De nombreuses méthodes existent, médicales ou plus naturelles. Pour enclencher le processus, une alimentation saine qui exclut viande et produits laitiers est préconisée, remplacée par des jus.

Détox ou purge ?

La différence entre les deux est minime pour le néophyte. La Détox est une sorte de purge beaucoup plus soft, qui peut se dérouler sur plusieurs jours, en douceur. La purge assez virulente pour l’organisme, doit être faite d’une manière un peu plus médicale ou encadrée, sérieuse, sous peine de se détraquer sérieusement le système digestif.

Les grands moyens :

Des cliniques spécialisées se chargent de purger l’organisme avec des nettoyages profonds du colon. Appelée hydrothérapie ou irrigation du colon, l’eau est injectée sous surveillance dans le colon du patient par le rectum, à l’aide d’un tuyau. Toutes les toxines, mucus, déchets sont délogés et éliminés par l’eau quand elle ressort.

Des méthodes controversées

À l’inverse des lavements de nos grands-mères, plébiscités pour rester en bonne santé, l’irrigation du colon est perçue comme trop agressive par les instances de santé. La plus grande prudence s’impose quant à cette pratique qui existait sous d’autres formes dans les civilisations antiques, où de l’huile tiède était introduite dans le rectum.