Produit bio, vraiment bio ?

Le bio, c’est quoi ?

Produit bio, vraiment bio ?

Le bio est le terme employé pour définir un produit ou une denrée issue de l’agriculture biologique. Le mode de culture ou d’élevage doit être naturel et n’utiliser aucun élément chimique, pour être estampillé « bio ». Tout ce qui est herbicide, fertilisant et hormones artificielles de croissance sont bannis du bio.

Mode ou vrai concept alimentaire

Le bio est né dans les années 1920, de courants de pensée éthiques et écologiques qui commençaient à pointer du doigt les pesticides utilisés pour augmenter le rendement. Mais il fallut des années pour que le bio passe de la lubie de quelques marginaux à un vrai concept alimentaire, pour améliorer la santé de tous.

Pourquoi consommer bio ?

L’on consomme du bio pour la qualité des produits et l’attention particulière que l’on apporte à sa santé. La rotation des cultures y utilise des matières organiques naturelles pour fertiliser les sols, car il est prouvé que les pesticides pulvérisés dans les champs nuisent fortement au métabolisme et développent toutes sortes de maladies.

Les produits bios qui n’en sont pas vraiment

L’intérêt croissant pour le bio a poussé certains intervenants de l’agroalimentaire à prétendre que leurs produits en relèvent, alors qu’il n’en est rien. Produire du bio coûte de l’argent, demande une organisation et un encadrement précis. C’est ainsi que de nombreuses incohérences infestent le marché bio et qu’il est préférable de se méfier.

Les bonnes raisons pour ne pas consommer du bio

Le bio fait culpabiliser tous ceux qui ne le consomment pas, se nourrissant de produits de masse, commercialisés dans tous les grands supermarchés. Car le bio coûte cher, tout en n’étant pas forcément plus goûteux, et sa traçabilité n’est pas toujours évidente. De plus, argument extrême, les pesticides naturels seraient toxiques pour les abeilles.